Un pyjama... pour moi!

Depuis un moment, je manque cruellement de pyjamas... Celui cousu en début 2018, bien que très joli, s'est révélé plutôt inconfortable : le pantalon a raccourci au lavage et la chemise trop ample ne me tient pas assez chaud en hiver (vous savez, les courants d'air sur le bidou...brrr pas du tout agréable!). Résultat : je finis par sortir les leggings de sport (qui servent d'ailleurs bien plus souvent à dormir qu'à faire du sport hum hum) et les vieux t-shirts ce qui n'arrange guère mon allure et mon estime de moi qui n'est déjà pas au top...
Bref, lors d'une escapade début décembre, je me suis enfin décidée à me coudre quelque chose! Pour le haut, j'avais dans mon stock depuis longtemps un coupon de jersey coton-élasthanne bleu canard qui ne m'inspirait pas trop (j'ai appris lors d'un atelier au mois de novembre que cette couleur ne me va pas du tout au teint). Je suis donc partie à la recherche d'un tissu assorti pour coudre le pantalon. C'est chez Mondial textiles que j'ai eu un coup de cœur pour cet imprimé trop mignon (pour un pyjama, j'assume complètement son look plutôt enfantin :-) ). Il est très agréable à porter mais j'ai eu la mauvaise surprise de constater qu'il déteignait affreusement : je n'avais pas pris la peine de le laver avant de le couper et après ma soirée couture, je me suis retrouvée avec les mains bleues... Par chance, après un lavage et rinçage au vinaigre, le souci était réglé.
Côté patrons, j'ai choisi pour le pantalon le bas du pyjama Carolyn de Closet Case ; comme il est initialement prévu pour les tissus chaîne et trame, j'ai sélectionné une taille en dessous de celle recommandée par le tableau des tailles (j'ai été obligée de le faire car je n'avais pas suffisamment de largeur de tissu pour couper la taille normale dans mon coupon). Je trouve le résultat parfait : un peu ajusté aux hanches et pas trop large de jambe. Pour le haut, j'ai enfin testé le patron Briac du livre "Coudre le stretch" de Marie Poisson. J'ai choisi la taille 44 qui s'avère un peu petite (sur les photos, on voit tous les plis que cela crée. Même la carrure est trop juste). J'ai également omis de vérifier la longueur de manche avant de couper mon ourlet : mes manches sont donc un peu courtes. Je pense essayer de les allonger en ajoutant un poignet. Si je réutilise un patron du livre, il faudra que j'y sois plus attentive...
D'un point de vue technique, une bonne partie du travail a été réalisé à la surjeteuse. J'ai comme d'habitude apprécié la qualité des explications de Closet case pour le pantalon : les finitions sont soignées (il y a même une fausse braguette). J'y ai ajouté comme touche finale un nœud de satin (pour réaliser un nœud parfait, voici le tuto de Mathilde du blog Félicie à Paris) : je suis super fan de ce détail girly! Pour le t-shirt Briac, plusieurs options d'encolure sont possibles : j'ai choisi l'encolure ronde dégagée (et heureusement car je ne la trouve pas si dégagée). Je ne suis pas trop contente de ma bande d'encolure... Je n'ai pas compris où je devais placer le repère couture d'épaule du coup j'y suis allée au feeling sans trop de succès : elle n'est pas bien répartie et fait des plis... Pour une finition soignée, j'ai tout de même ajouté un ruban de finition comme pour les pyjamas de Jules (pour la technique, j'ai préféré ce tuto aux explications proposées dans le livre).
Malgré une petite déception pour le haut, je suis très satisfaite du résultat : l'imprimé et le nœud sont trop mignons et le jersey est super confortable pour dormir et ne laisse pas passer l'air (testé et approuvé!). Et vous, qu'en pensez-vous? Quoiqu'il en soit, c'est mille fois plus joli que ce que je portais jusque là! J'envisage d'en coudre une seconde version en corrigeant la taille du haut mais peut-être pas dans l'immédiat...

Je vous souhaite une belle fin d'année et une merveilleuse année 2020!
Bises

Mademoiselle M.

Aucun commentaire