29.6.15

Robe Dahlia

L'année dernière, alors que Mamoureux et moi étions dans les préparatifs de notre mariage, pleine d'enthousiasme, j'avais prévu de me coudre des tas de jolies petites robes et blouses pour notre voyage de noces à l'île Maurice... Bien évidemment, comme toutes celles qui sont passées par là vous le diront, je m'étais mis le doigt dans l’œil en espérant avoir le temps de coudre pour moi durant les dernières semaines... Prise dans le tourbillon des plans de table, carnets de messe, tenues des enfants d'honneur et j'en passe, je m'estime heureuse d'avoir réussi à me coudre un seul petit débardeur...
Et pourtant, cette petite robe, je la voyais déjà lorsque je suis tombée sur ce joli tissu fleuri chez Chamick : une robe à fines bretelles, à la ligne ajustée avec un décolleté délicat... Bref, de quoi me sentir ultraféminine :) Il y a donc à peu près un an, je jetais mon dévolu sur ce modèle Burda. Un peu folle, la Mademoiselle M., puisque le modèle était prévu pour un satin élastique et que mon tissu avait beau être magnifique, il n'était pas du tout extensible... Ajoutez à ça que le modèle ne dépassait pas la taille 42 et que pour caser mon popotin, le 46 s'avère plutôt nécessaire... Qu'à cela ne tienne, je trace la taille 40 pour le haut et je gradue jusqu'au 46 pour les hanches (j'ai changé de méthode depuis ce post... je compte vous détailler tout ça prochainement) en ajoutant au passage de bonnes marges de couture au cas où...
Une fois le mariage passé et notre merveilleuse lune de miel derrière nous, le climat belge étant ce qu'il est, j'avoue avoir un peu perdu la motivation pour la terminer, ma petite robe : toutes les pièces étaient pourtant coupées, il n'y avait plus qu'à... comme on dit lol Je ne sais pas vous, mais moi, coudre des vêtements d'été en hiver et vice versa, ce n'est décidément pas mon truc... et pourtant à chaque changement de saison, j'ai un en-cours qui reste sur le carreau (cette année, un beau manteau en laine)
Bref, il y a deux semaines, après avoir terminé ma blouse peplum et avoir rattrapé mon retard de podcasts couture (ceux de Sandra et de Nathalie), j'étais reboostée à bloc, j'avais une furieuse envie de coudre, le temps était ensoleillé,... bref, toutes les conditions étaient rassemblées pour que la petite robe délaissée repasse sous le pied de biche :)
Coup de bol, je rentre toujours dedans... après presqu' une année de mariage heureux, je me suis comme qui dirait laissée aller lol... Je dirais même que je n'ai pas eu besoin des marges de couture que j'avais ajoutées par précaution.. Faut croire que le bilan n'est pas si catastrophique :)
Mais parlons un peu technique...
- La robe est doublée et comme pour la blouse peplum, j'ai sous-piqué au niveau de l'encolure pour qu'elle se mette bien à plat (je suis complètement fan de cette technique qui donne un fini très net).
- La jupe étant plutôt étroite aux genoux, Bubu nous avait prévu une fente d'aisance avec sous-patte. N'en ayant jamais cousu, j'ai vraiment galéré avec les explications... rien compris... Heureusement dans ces cas-là, Go*gle est mon ami : grâce au tuto de Sensoussi, ça a été tout seul (avec un pseudo pareil, ça ne pouvait pas rater! lol) Pour fixer la doublure autour de la fente, j'ai suivi les explications illustrées de ce magazine burda.
- Mais ce dont je suis super fière, ce sont mes raccords de motifs! Eh oui, depuis que j'ai vu "The british sewing bee", je suis obsédée par les raccords! lol Mais je trouve ça vraiment hardcore à apprendre toute seule dans mon coin... Enfin ici, j'ai réussi mon coup : regardez moi ces raccords dos!! Bah oui, la modestie m'étouffe, je sais lol mais je vous jure, j'en ai tellement bavé que je m'auto-félicite!
Excusez le manque de repassage...
Inutile de dire que je suis ravie du résultat! Bien sûr, quelques kilos de moins ne feraient pas de mal mais bon... On est comme on est hein ;) Je ne l'ai portée qu'une fois jusqu'à présent mais vu la canicule annoncée cette semaine en Belgique (pffff, toujours tout ou rien, ma petite dame!), elle a toutes ses chances pour ressortir de la penderie!
Remarquez au passage qu'un miracle s'est produit : j'ai enfin osé la séance photo à l'extérieur! Wouhou plus de plante verte pour une fois! Profitez-en! lol D'ailleurs, si jamais il parvenait au bout de cette interminable tartine, un tout grand merci à Mamoureux de s'être dévoué (je sais que tu détestes ça...lol)
Taille : 40, 46 aux hanches Modifications : aucune
Tissu : coton imprimé acheté en soldes chez Chamick à Hognoul, doublure Venezia de chez Veritas