16.1.10

Julie & Julia : j'ai adoré!

Je n'ai pas l'habitude de parler de mes coups de coeur lecture ou cinéma, peut-être parce que je ne trouve jamais les bons mots... (J'admire d'ailleurs celles qui en quelques phrases partagent avec vous leurs impressions et qui vous donnent envie de lire ou de regarder, comme elle par exemple!)Je n'ose pas toujours donner mon avis en me disant "Bah tu n'y connais rien ni à la littérature, ni au cinéma alors qui peux bien tu être pour donner ton opinion???" Mais qu'à cela ne tienne, à toute règle, il faut une exception ;-)


Dès la bande annonce, je mourrais d'envie de voir ce film, Julie & Julia. J'ai eu des échos disant que c'était nul alors pour finir je ne suis pas allée le voir (Qu'est-ce qu'on peut se laisser influencer parfois!!!)... Et puis l'autre jour, en me baladant dans les rayons de ma bibliothèque, je tombe sur le roman qui a inspiré le film! Des trucs comme ça, ça ne peut être que le destin! lol J'ai donc commencé le livre et impatiente de savoir la fin, j'ai regardé le film...

Julie Powell, employée gouvernementale, déteste son job et son nouvel appartement perdu en banlieue new-yorkaise. Elle a depuis longtemps abandonné son rêve de devenir écrivain. Pour sortir la tête hors de l'eau, elle se lance un défi de taille : réaliser en 365 jours les 524 recettes du livre de cuisine de Julia Child, icone des cuisinières américaines des années 60. Julie se lance donc à la conquête de la cuisine française et ouvre un blog où elle raconte ses péripéties de cuisinière débutante.

Plein d'humour et de scènes cocasses, ce film m'a plu et m'a fait rire! Alors d'accord, les aigris diront peut-être que ce n'est pas du grand cinéma : et alors??? Meryl Streep est ici encore géniale et incarne un personnage vraiment attachant... Quant au récit, eh bien moi, j'ai été touchée par l'histoire de Julie et sa passion naissante pour la cuisine. Elle était insatisfaite de sa vie et l'aventure bloguesque lui a insufflé une bouffée d'oxygène ; dans une certaine mesure, je me retrouve un peu dans ce personnage. J'ai parfois l'impression d'être perdue, d'avoir fait tellement fausse route dans mes choix d'études et professionnels... Et puis à côté de ça, je tiens ce ptit blog qui m'apporte tellement de choses! Tellement de bonheur, de fierté aussi... Pour moi, si l'on devait trouver une morale à cette histoire, c'est bien que rien n'est impossible et que quand on le veut, on est capable de tout!

Bises bises

(la semaine prochaine, promis, je vous montre des ptites créas!)